LOGO

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ANTON FEIDD ✿ Personne N'a Le Droit de Toucher à Ma Soeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin



Messages : 516
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: ANTON FEIDD ✿ Personne N'a Le Droit de Toucher à Ma Soeur.   Sam 9 Juin - 11:40


Anton Feidd »
introducing Penn Badgley
Les Originels & leur Descendance

Poste Vacant

© Delightful
Lil' Bit More 'Bout Me!
» Nom : Feidd
» Prénom(s) & Surnom(s) : Anton (surnommé Ant' ou 'Ton)
» Date & Lieu de Naissance : Barothard, il y a 245 Ans
» Âge : 245 Ans
» Métier : Prince Soldat

» Statut Marital : Célibataire
» Orientation Sexuelle : Bisexuel \o/
» Race : Descendance des Originels
» Pouvoirs : Longévité accrue, aptitude innée à apprendre (il apprend plus rapidement qu'une personne "normale"). Il faut également noter qu'en opposition à sa soeur Antja, le sens sur développé d'Anton est celui de l'odorat.


Ce que vous savez probablement sur Anton, c'est qu'il possède une soeur jumelle, Antja. Sans elle, il n'est rien, et vice versa. Ils s'entendent à merveille, elle le dictant en combat (elle étant plus stratégique, ce qui ne veut pas pour autant dire qu'Anton combat mal car c'est également un excellent guerrier) et lui la tempérant dans la vie de tous les jours (étant le plus raisonnable des deux).

This is who I really am!
Nom ou Pseudo : Feu Ardent :3
Âge : 15 Ans
Votre présence : Variable, aussi souvent que possible.
Comment avez vous connu CDV? Par ma jumelle-euh! :**:
Que pensez vous de CDV, une suggestion? C'est super joli, franchement, j'adore! Smile
Le code du règlement : ok par Ayla
There is more than meet the eyes
Grand. Beau. Musclé. Ainsi était perçu Anton Feidd du reste de la société de Barothard, et même du reste du monde. Brun, il adore ses belles boucles qui le rendent si unique. On pourrait croire qu'un tel homme ne serait pas coquet; qu'il ne devrait pas être coquet.

Détrompez-vous: même s'il mettra toujours en priorité le champ de bataille et les urgences, Anton se soucie de son apparence: c'est ce qui fait une partie de son charme, à ses yeux, alors autant l'entretenir. Possédant avec sa soeur un charme inné, ils parviennent rapidement à être le sujet de l'admiration de tous ceux qui les entourent. C'est ainsi qu'ils sont parvenus à devenir non seulement apprécié de la majorité de leur entourage mais également réputés dans leur ville; de véritables héros de guerre.

Toujours vu en compagnie de sa soeur, Antja, personne ne peut nier qu'entre le brun ténébreux et la flamboyante rousse, une entente presque surnaturelle existe qui fait d'eux des êtres quasiment inséparables. Toujours prêt à aider et à rendre service, Anton devient à la limite sur-protecteur envers les membres de sa famille (particulièrement envers sa soeur jumelle): si quelqu'un touche à un seul cheveu d'un membre de sa famille, il s'en souviendra, Anton s'en assurera.

Néanmoins, il y a un point de la vie de sa soeur dont Anton se soucie peu et lui laisse faire ce qu'elle veut: il s'agit du plan amoureux. La connaissant, il sait qu'elle est comme lui: elle n'a pas peur de voir un homme ou une femme différente dans son lit chaque soir. Il est exactement comme Antja: il est un adepte de l'enchaînement des conquêtes. Raisonnable, patient et tempéré, il peut néanmoins s'avérer pugnace.

Avec Antja, un accord silencieux a été mis en place: il la laisserait le diriger en combat (dans la limite du raisonnable), et il prendrait les décisions importantes dans leur vie courante (bien qu'elle soit capable de le faire changer d'avis si sa décision ne lui plait pas et vice-versa). Il faut également noter que les relations entre les jumeaux Feidd et leurs parents sont très positives également.

Chaleureux, perceptif, sympathique, voilà comment Anton est vu des autres. Il est également très ambitieux et déterminé, voire têtu, mais sait reconnaître ses torts. Attention néanmoins à ne pas abuser de sa générosité: cela risque de se retourner contre vous!

This is The Story of My Life
- Que sommes-nous sans relations? Sans liens humains? Que suis-je sans mes amis, sans ma famille, sans toi, Antja?

En disant ces mots, le jeune prince soldat cramponnait machinalement dans sa main, sans vraiment y porter attention, une de ses deux épées. Assis dans l’un des riches fauteuils de velours de sa demeure partagée avec sa “petite” soeur jumelle, Anton se disait qu’il devrait se procurer du poison bientôt pour en enduire la lame d’au moins l’une de ses épées. Certains pourraient croire que ce n’était pas une méthode rapide (et donc, innefficace lors de combats) cependant, le contact direct entre le poison et le sang de la victime devenait un très rapide moyen de diffusion de la substance mortelle. Il suffisait de savoir où introduire la lame et le tour était joué. Et puis, la partie intéressante, c’était que c’était une manière particulièrement douloureuse de mourir. Sinon, il pouvait se server de sa lance, lui qui était si fort pour viser: saviez-vous qu’il atteignait Presque toujours sa cible?

Assez. Il devait arrêter d’essayer de se distraire. Il devait arrêter de faire ce qu’il faisait toujours, et de penser à autre chose pour ne pas s’attarder sur ses problèmes personnels. Dire qu’il soit tourmenté serait un euphémisme; en réalité, le jeune brun culpabilisait à propos de quelque chose dont il ne voulait pas parler, sauf à sa soeur, et il essayait de trouver les mots pour le lui dire. Il lui disait tout, à Antja. C’était son autre moitié, sa raison d’être. Sans elle, il n’était rien. Sans elle, il ne voulait rien. Il y a encore peu, elle s’était faite gravement blessée par une amazone… Il restait scéptique: il n’avait jamais réellement apprécié Guinevere Lyllod, mais au moins, il la respectait. À présent, elle avait réussi à s’attirer son mépris, sa colère et surtout, sa haine. Il la ferait payer. Elle tremblera sous sa lame, elle mourra… Il se vengerait de ce qu’elle a fait à Antja, ça, c’était sûr et certain. Ils la tueraient ensemble, ce serait ça l’idéal.

Ce dont Anton voulait parler avec Antja ce soir là, c’était à propos de Hopale Azilien, ce beau brin de femme… Jamais il n’avait vu chose aussi belle et desirable qu’elle; jamais il n’avait voulu quelqu’un autant qu’elle. Bien qu’elle l’avait indiscutablement séduit, il ne se privait pas non plus des autres habitantes – ou habitants, parfois même des deux à la fois – pour autant. Et pourtant, il la convoitait secrètement, et elle le savait, d’ailleurs, elle ne semblait pas reculer à ses avances, ce qui pouvait être comprehensible étant donné qu’il était plus âgé qu’Ekthor, l’un de ses frère, et qu’il était un soldat (contrairement à Ekthor, qui était vendeur de vêtements). Mais c’était là tout le problème: comment pouvoir entamer une histoire avec Hopale sans pour autant gâcher son entente avec son frère et s’attirer le mépris de sa famille, de ses amis? Qu’en penserait son père, sa mère, ses frères et soeurs? Pour cette raison, Anton devait se confier en Antja, qui saurait lui dire quoi faire à coup sûr.

Son bon vieux père, Zac’h… Il était son préféré, il le savait. Son père n’avait jamais eu besoin de le lui dire: ça se voyait dans son regard, dans son expression, même dans sa façon de parler avec lui… Il se rappellait qu’il recevait légèrement plus de pieces de sa part que ses autres frères lorsqu’il devait faire ses emplettes… Et heureusement pour lui, Antja n’avait pas de quoi le jalouser étant donné qu’elle était la favorite de sa mere. C’était bien étrange que des parents aussi tyranniques avec leur people et parfois froids et distants de leurs enfants pouvaient leur porter autant d’affection… Mais qui savait s’ils le respecteraient encore s’il humiliait son petit frère en lui volant sa compagne? Ils pourraient même le renier, voire, le bannir de Barothard!

C’était ça le problème d’Anton: il pensait trop aux consequences. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement être avec Achyll tout les soirs? Avec lui, il n’y avait aucun soucis, aucune ambiguïté. Ils s’appréciaient beaucoup et se comprennaient, nottament vis-à-vis de leur attirances sexuelles dirigée envers d’autres hommes. Qui plus est, Achyll n’aimait pas trop se battre, ce qui signifiait que lorsque tard le soir, des hommes ivres sortaient des tavernes afin de leur chercher des ennuis, Anton se faisait un plaisir de leur apprendre une leçon tandis qu’Achyll se contentait d’observer le spectacle. Oui, il portait beaucoup d’affection pour son plus jeune frère qu’il aimait bien rassurer et defendre lorsqu’il le pouvait. Après Antja, c’était la personne qu’il préférait le plus, mais évidemment, Achyll était loin derrière elle.

S’il y avait bien une personne dont l’avis le préoccupait peu, c’était Elayne, sa soeur et la plus jeune de tout les Feidd. Bien qu’il ne la méprisait pas (la famille, c’était sacré), il se moquait de ses soucis, c’était à peine si elle existait pour lui! La seule chose qui le mettait hors de lui, c’était qu’elle ne se servait pas de ses dons pour une cause utile: elle préférait s’occuper des enfants, occupation réservée aux bons à rien en son opinion. Et puis finalement, il y avait Kiran et Ayla Heimdall… Il était lié à eux par le sang quelque part, mais il ne les appréciait pas, pas du tout, même.
Assez songé. Il devait tout raconter à Antja, et tout lui raconter maintenant. Elle saura quoi faire, elle sait toujours quoi faire! Inspirant longuement et cherchant les mots appropriés à lui sortir, il finit finalement par commencer (avant de lui raconter toute l’histoire, histoire qu’elle avait probablement devinée):


- Antja, j’ai quelque chose de difficile à t’annoncer… Je… Je crois que je ressens quelque chose pour Hopale…
Cette fiche est la création de Kusumitagraph', ne pas recopier le code sans autorisation. Le contenu de cette fiche de présentation est la propriété du membre, reproduction interdite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
 

ANTON FEIDD ✿ Personne N'a Le Droit de Toucher à Ma Soeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ajout d'une personne sur une réservation à l'hôtel - Taxe de séjour
» Le droit à l'image [niveau moyen]
» Peut on publier la photo d'une personne sans autorisation?
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?
» Droit de diffusion publique de la TNT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
They Coined It :: Don't Try To Run Away From The Flood :: Banque de persos RP de Feu Ardent-