LOGO

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin



Messages : 516
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.   Lun 1 Juil - 19:37


AARON BELLANGER
And now I've found a new religion.


☞ qu'est-ce qui t'as poussé vers ce choix de métier ?

RÉPONSE ϟ
C'est ... C'est une partie de moi, écoutez. J'adore les fringues, j'adore le dessin, et combiner les deux est pour moi un orgasme visuel. Littéralement. (Enfin, non, mais ... Presque.) Tout ça pour vous dire que ce n'était pas tant un choix qu'une destinée, en fait. Je crois vraiment être fait pour faire cela - même si porter des fringues pour gagner de l'argent, ça ne me dérangerait pas tant que cela, au final. Ils ne se font pas trop chier, ces mannequins, hein.

☞ depuis quand exerces-tu ton métier ?

2 ϟ
depuis quelques mois.

☞ si tu en es arrivé à ce stade aujourd'hui, c'est grâce à la chance ou au travail ?

4 ϟ
encore aujourd'hui, je me le demande.

☞ qu'est-ce qui t'intéresse tant dans la mode ?

1 ϟ
le côté esthétique, j'aime rendre les gens beaux.

☞ as-tu un agenda chargé ?

3 ϟ
on peut dire que j'ai de longues pauses, le temps de me reposer et me ressourcer...

☞ ARRIVES-TU À L'HEURE À TES RENDEZ-VOUS ?

1 ϟ
j'arrive même en avance !

☞ quel est ton point de vue sur les mannequins ?

1 ϟ
ils ne m'inspirent aucune sympathie, ce sont tous les mêmes.... narcissiques et hautains.

☞ es-tu épanouis dans ton métier ?

3 ϟ
j'adore ce que je fais, mais je me sens écrasé par la hiérarchie...

☞ c'est quoi ta journée typique en quelques mots ?

RÉPONSE ϟ
J'me lève, j'vais à la boulangerie, j'm'achète un croissant. Puis, je monte sur ma moto et je conduis à mon lieu de travail. Ça vous fait envie, hein ? Avouez-le. Bref. J'ai un petit bureau (et par petit, j'entends petit) qui est confortablement stocké en stylos et feutres pour me permettre de faire mes croquis ... Et puis, après, c'est rencontres avec les mannequins, designeurs, couturiers, etc ... C'est décrit plus bas, en fait. Je rentre, je travaille encore. Ou sinon, je sors et j'me ramène une trainée ou un chaudo et on s'amuse toute la nuit.

☞ si tu devais définir ta réputation dans le milieu professionnel ?

RÉPONSE ϟ
Faible. Je ne suis pas très réputé, encore, pour le moment ... J'en suis au stade où les gens s'attarderaient devant l'une de mes collections sans spécialement avoir envie de rentrer dans la boutique, et où seuls certains connaisseurs auraient pu entendre parler de moi, notamment des gens faisant partie de l'industrie, évidemment.

☞ et quelle réputation préfèrerais-tu avoir, si la tienne ne te convient pas ?

RÉPONSE ϟ
J'aimerais pouvoir être reconnu pour ce que je fais. C'est ce que toutes les personnes dans ma situation désirent, je crois.

☞ si tu devais donner quelques conseils à quelqu'un qui souhaiterait faire ton métier, ce serait ?

RÉPONSE ϟ
De toujours persévérer, de ne jamais s'arrêter ... Et surtout, de le prendre avec sérieux. On n'a pas le droit à l'erreur ni à l'oubli. C'est un monde compétitif dans lequel il faut savoir manger ou être mangé.

☞ quels sont tes projets dans un avenir plutôt lointain (10/15 ans) ?

RÉPONSE ϟ
Réussir à faire de ma passion un véritable gagne-pain qui me permette d'être reconnu. J'ai besoin de reconnaissance, maintenant. J'ai besoin de me dire que ce que je fais a de la valeur, je crois.

natonalité
Français.
lieu de naissance
Copenhague, Danemark.
origines
Slaves & Scandinaves.
date de naissance
5 Juillet 1989.
statut civil
Célibataire mais pas en manque.
situation financière
Moyenne.
orientation sexuelle
Je vous rappelle dans vingt ans, quand j'aurais la réponse quoi.
rang
Beginner, mais j'veux devenir un winner, moi, j'ai ça dans les veines.

métier
Styliste, mais on m'attribue que les mannequins profil-bas pour le moment ... J'ai encore du chemin à faire, c'est pas évident, tout ça.
degré de célébrité
02/10

YOUR CAREER
yeah, I'm workin' To make butter for my piece of bun
Je suis styliste sur mesure. Ça, ça veut dire que je choisis toujours mes mannequins avant de me mettre à confectionner des vêtements. Je ne m'occupe pas de les faire, en soit, simplement, de les dessiner. Cependant, je dois surveiller tout le processus de production, du passage à l'usine aux défilés, en passant aux séances d'ajustements effectués sur les mannequins ou aux modifications de dernière minute. J'ai toujours aimé le dessin, notamment lorsqu'il s'agissait de dessiner la forme humaine. C'est pour cela que je me suis lancé dans le stylisme, une fois mon bac en poche. J'ai fait quelques années d'internat et d'apprentissage avant de parvenir à me faire remarquer de par mes contributions au travail de mon "mentor" de l'époque, il y a environ un an ... Et depuis, je suis parvenu à m'établir en tant que styliste à part entière. Malheureusement, les mannequins prestigieux sont bien hors de ma portée, ainsi que les grandes maisons de couture. Je reste donc plutôt artisanal, étant donné que mon travail ne se retrouve pas vendu à des milliers d'exemplaires dans toutes les grandes marques et que j'ai de la chance si jamais on me propose une place à la fashion week (en tant que styliste, hein, pas en tant que spectateur). Ce à quoi je suis habitué ? Aux artificielles et désagréables rencontres avec les mannequins, ainsi qu'à leurs sourires faux et leurs airs hautains. Moins je les côtoie, eux, mieux je me porte. Le pire, c'est les filles. De véritable garces, elles, je vous l'assure. Ces pimbêches ont très rarement quelque chose dans le crâne, et lorsque c'est le cas, cachez-vous, parce que c'est des salopes. Et en plus, elles sucent mal. Je le sais, j'ai testé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
avatar
Admin



Messages : 516
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.   Lun 1 Juil - 19:38


ONCE UPON A TIME
queen of the gas station

The psychotherapic sessions.


- Et là ... Je me tais un instant, cherchant le mot idéal pour résumer ma façon de penser à ce moment précis. Puis, je me remets à parler, comme si de rien n'était : Et là, il me lance un regard, avec ses yeux de mouton. Et le pire, c'est que son regard, il n'avait rien de méchant. Je regarde alors ma psy, dans le blanc de l'oeil. Elle n'en bat pas des cils pour autant. J'adorais jouer à ce jeu avec elle, moi. Le jeu du regard de tueur. Cela consistait tout simplement à la fixer ; à plonger mon regard dans le sien, et ce, pour voir si j'arriverais un jour à stimuler une réaction chez elle. Une fois, j'avais senti que j'étais sur le point de la faire craquer ... Et puis, mon téléphone avait sonné et j'avais été forcé de briser le contact à cause de cette pétasse qui me rappelait pour me rendre mon slip sale. Comme si j'avais que ça à cirer de ma vie. Madame peau-de-cuir ne bouge pas dans sa chaise. Elle ne vacille pas d'un pouce. Je me demande à quoi elle est payée, elle. À rien, vraisemblablement. Elle se plait à s'assoir, dans son fauteuil, semaine après semaine, et à m'écouter déblatérer des détails de ma vie intime en prenant des notes et, occasionnellement - oui, parfois, ça lui arrive - effectuant des interjections utiles par leur évidence la plus totale (par exemple, et pour n'en citer qu'un : "Tu devais être très énervé à ce moment là."). Je me demande aussi pourquoi je continuer à jouer le jeu, comme un con. Je n'avais jamais été un mouton de Panurge, après tout. Je n'avais jamais eu envie de suivre la foule, et encore moins de me fondre dans la masse. J'étais unique, moi. Je le suis encore, du moins, je l'espère. Mes parents m'ont envoyé ici ... Soi-disant parce que je souffre, d'après, eux. De quoi ? Bonne question. Un complexe d'infériorité, qu'ils me disent, qui se reflète de par un ego surdimensionné et un besoin de reconnaissance absolue. La bonne blague. Ils sont vraiment cons, ces vieux. Vraiment. Je me demande si j'étais vraiment sorti de son utérus, à l'autre, tellement nous n'avions rien en commun, tous les deux. Peut être m'avaient-ils adoptés ? Qui sait ? On pourrait spéculer là dessus pendant des heures, je crois. Je suis aussi fascinant et mystérieux que cela, voyez-vous.

Du coup, je lui raconte ma life. Eh ouais. Sans me faire chier. J'suis comme ça. J'me plais à faire ce que je veux, dans la vie, que ça plaise aux autres ou non, sans penser aux conséquences ni aux répercussions. C'est un peu la même chose, ce que je viens de dire, mais on s'en fout. Je ne lui raconte pas mes secrets, par contre, ni mon passé ... Parce que ça, ça ne la regarde pas, cette vieille. Ça ne l'avancerait pas à grand chose, d'ailleurs, et ça me ferait perdre de temps plus qu'autre chose. Non, je lui parle de mon quotidien et des choses que j'y fais. De ces mannequins aux grandes gueules mais aux petits nichons, de ces artistes doués mais dramatiques à l'excès et, plus récemment, de ce mannequin qui m'insupporte autant, si ce n'est plus, que tous les autres. Je lui ai parlé de ses yeux de moutons, comme vous en êtes témoins, ainsi que de sa grande taille gigantesque qui était presque absurde. J'étais grand, moi aussi, c'est vrai ... Mais lui, ça ne lui allait pas. Ou plutôt, ça lui allait trop bien. Je lui parle de son éclatant sourire qui devait faire ravager les gonzesses mais qui me faisait rire plus qu'autre chose, ainsi que de son étrange manie à traiter tout le monde autour de lui comme son ami proche. J'en parle beaucoup, de ce type. J'en viens même à décrire sa tronche, ses fringues, la taille de ses pieds. Je n'omets pas le moindre détail ... Du moins, pas involontairement. Je me retiens bien de dire que je meurs d'envie de me le faire, par contre. Et le pire, dans tout ça, c'est que je ne sais même pas pourquoi. Il m'irrite, ce type, c'est irréfutable. Il est comme tous ces autres mannequins qui pètent plus haut que leur cul. Et pourtant ... Quelque chose en moi me dit qu'il y en a plus à voir. Je le veux.

DERRIÈRE L'IMAGE
BEHIND THESE HAZEL EYES
pseudo : asdfghjkl.
prénom : JesuisàAlex.
age : ∞.
avatar : Neal Lamouroux.
crédits : Tumblr.
le mot de la fin : Swim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
avatar
Admin



Messages : 516
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.   Ven 28 Fév - 11:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.   

Revenir en haut Aller en bas
 

AARON BELLANGER & tes ailes me permettent de voler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Chibi-Loukia] premier amv, "déploie tes ailes"
» Tableau de campagne Ailes de la Gloire
» EXPO : Les ailes de la nuit
» Une nana avec des ailes et puis des longs cheveux ^^
» Vente ailes d''isis argentée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
They Coined It :: Don't Try To Run Away From The Flood :: Banque de persos RP de Feu Ardent-