LOGO

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LEFÈVRE-UTILE - mort d'homme ? la vie n'est qu'illusions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin



Messages : 515
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: LEFÈVRE-UTILE - mort d'homme ? la vie n'est qu'illusions.   Mer 23 Oct - 18:09


corentin-charles lefèvre-utile

nom complet ▲ Corentin-Charles Lefèvre-Utile. lieu de naissance ▲  Paris (France). âge ▲  25 ans. nationalité ▲  Français. diplômes, études ▲  Bac S, Diplômé en droit. métier ▲  Recherche un emploi ; financé par ses parents, en attendant (évidemment). statut matrimonial ▲  En couple avec bon nombre de demoiselles ; les énumérer serait à la fois un remue-méninges et une perte de temps. orientation sexuelle ▲ Hétérosexuellement bisexuel de la façon la plus refoulée qui soit. situation financière ▲  Aisée de par les moyens de ses parents. idole(s) de vie ▲  Son père, grandement dû au fait qu'il ait su faire un minimum de choses et en gagner un maximum d'argent ; chose dont lui-même se sait incapable. nombre d'amis facebook ▲  998. moyen de déplacement ▲  Hép ! Taxi ! Et occasionnellement, le métro, mais ces occassions sont tellement rares qu'on pourrait les oublier. groupe ▲  L'hymne à l'amour. avatar ▲  Rodrigo Calazans. crédits ▲  Feu Ardent.
premier point ▲ Tu vois la fille, là bas, dans le fond du bar ? Ouais ? Elle est belle, hein, n'est-ce pas ? Eh bien, c'est la mienne. Parfaitement. Elle est à moi. Et celle avec qui je dinais, juste là ? À moi aussi, bonhomme. Elles sont toutes à moi. J'en ai une pour chaque jour du mois, environ, et elles ne se doutent jamais de rien ... Et après, elles essaient de nous faire croire qu'elles ont une cervelle ! Offrez leur un bouquet de roses, et elles se sentent belles grâce à vous ; tellement belles qu'elles oublient de vous engueuler quand elles vous revoient. Offrez leur une boite de chocolats et elles en grossissent, éventuellement, jusqu'au point où elles ne se trouvent plus belles ; plus du tout. Et là, elles n'osent même pas vous engueuler, de peur de perdre un mec aussi génial que vous. Eh ouais, l'ami. C'est ça, la vie. deuxième point ▲ Je ne suis pas un monstre. Absolument pas. Appelez moi un traitre, un fourbe, un enfoiré ... Traitez moi de bâtard, de faquin, d'enculé, mais sachez juste que vos mots n'auront guère de raison de me blesser. Je ne traite pas les femmes comme des morceaux de viande ... Enfin, si, mais, pas d'une façon cruelle et impitoyable. Mes filles, je les aime toutes. C'est comme ça, c'est la vie. Si cela vous dérange, eh bien, tant pis. Elles, le vivent très bien, je vous l'assure ... Du moins ... Jusqu'à ce qu'elles se rendent comptent qu'elles ne sont pas seules à bénéficier de mon amour. Heureusement pour moi, rares sont les fois où mon jeu infini s'est fait révéler à la lueur du jour, si ce n'est jamais. troisième point ▲ Pourquoi le droit ? Pourquoi le gauche ? Certains font des erreurs. Il faut bien qu'il y en ait pour les rattraper, non ? J'ai toujours aimé résoudre les problèmes. Plus jeune, je ne réclamais que des puzzles pour mon propre divertissement, et jamais rien de plus. Le droit donne également un pouvoir ultime à celui qui l'exerce : celui de fixer un prix sur la liberté d'autres hommes. Un prix qu'ils s'impatientent tous de payer pourvu qu'ils puissent sortir plus tôt du trou à rats qu'est la garde à vue (ou parfois, même, la prison). quatrième point ▲ Je taxe le pognon de mes parents mais je les vois rarement ; tel est le lot des enfants gâtés pourris : ils tentent de pallier leurs absences professionnelles par un max de tunes. Je ne vais pas me plaindre non plus : c'est qu'ils sont insupportable, les Lefèvre-Utile, lorsqu'ils s'y mettent, hein. Ils devraient retourner faire leurs biscuits, ça les calmerait, je pense. cinquième point ▲ Ma première copine m'a appris à danser les slows à quinze ans ; je devrais lui envoyer un bouquet de fleurs, un de ces quatre : grâce à elle, j'ai pu séduire mes vingt copines suivantes. D'ailleurs, si j'avais économisé mon fric à chaque fois que j'avais offert un verre, un bouquet ou une boite de chocolats à une nana, je crois que je serais milliardaire, à l'heure actuelle. Vu que ce n'est pas le cas, je me contente de ruiner mes parents avec un plaisir visible et compréhensible. sixième point ▲ Je n'ai jamais connu le malheur. C'est un fait, irréfutable, irrémédiable, et qui, je l'espère, durera encore de nombreuses années. Je suis trop beau pour le malheur, et vous le savez bien. Si, toutefois, je venais à me retrouver confronté aux peines d'un coeur lacéré et d'un esprit tourmenté, je pense que je saurais le surmonter, parce que je suis un homme fort, contrairement à toutes les femmelettes qui peuplent les rues de Paris en ce moment. C'est que ça manque de testostérone, dans nos rues ! septième point ▲ J'ai inventé le septième ciel. J'en ai peint les nuages, j'ai écrit les accords pour le chant des anges, à l'aide de mes doigts enchantés et des fils de ma guitare, et je m'en sers comme destination de voyage lorsque je veux émerveiller une fille. Évidemment, prendre l'avion pour y aller est inutile et impensable. Le seul moyen de transport qui nous permet d'y accéder, c'est mon lit. Pas le leur, le mien. C'est comme ça, ne cherchez pas à comprendre. huitième point ▲ Quand tu deviens mon ami, il y a très peu de choses que je ne ferais pas pour toi. Quand t'es mon ennemi, je te ferais la misère. Pas de négociations possibles. Quand t'es une de mes filles, de mes jolies, je te couvrirais de baisers, t'offrirais des merveilles, et t'aimerais, certaines nuits de la semaine, d'une façon que peu d'autres personnes sauront t'aimer. Dans quel camp camperas-tu ? Les cartes sont maintenant toutes entre tes mains. Joue les bien. neuvième point ▲ J'ai déjà couché avec un mec. Si, si, c'est vrai. Même deux, en fait ... Et en même temps, pour les deux. Et j'avais bien aimé, en plus ... Enfin, je crois. Mais ça, c'était une expérience d'une fois. Je ne recommencerais pas de sitôt, je peux vous l'assurer ! Du moins, je le crois ... L'expérimentation c'est bien mais un garçon, c'est fait pour rentrer dans une cruche ... non ? dizième point ▲ Je mange comme un ogre, mais je ne grossis pas. Remerciez mon métabolisme, de ma part, si vous le croisez : c'est super pratique, comme super pouvoir ! (Avec la super endurance sexuelle, évidemment)

pseudo ▲ Feu Ardent. prénom ▲ Ferdinand. âge ▲ 17 ans. pays ▲ Hong Kong, Chine. passion dans la vie ▲ Créer. autre ▲ :white:.
présence ▲ réduite par le bac. où as-tu découvert le forum ▲ PRD je crois. comment le trouves-tu ▲ :white:Perfect :white:. as-tu déjà été sur OLLP ▲ Yes. réservation d'avatar ▲
Code:
<span class="pris">rodrigo calazans ▲</span> Corentin-C. Lefèvre-Utile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
 

LEFÈVRE-UTILE - mort d'homme ? la vie n'est qu'illusions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Série "L'Homme de l'Atlantide"
» L'homme mort dans le radeau B confondu avec Jack
» Le jeune homme et la mort: Rudolf Noureev VS Baryshnikov
» Programme genre "Homme mort" ou PTI
» Un Homme A Abattre - Contre-Enquête Sur La Mort de Robert Boulin - Benoît Collombat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
They Coined It :: Don't Try To Run Away From The Flood :: Banque de persos RP de Feu Ardent-