LOGO

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 theodore byron anderson › dragged out of hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin



Messages : 520
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: theodore byron anderson › dragged out of hell   Ven 4 Juil - 4:07


every summer has a story
FT. TYLER LOUGH

Barbuc'ApéroCuite
Je m'appelle Theodore mais parfois on me surnomme Byron, allez savoir pourquoi. Je viens de Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis et j'ai 28 ans. J'aime les filles, oui, tu as bien compris, je suis très sexuel (et accessoirement, hétérosexuel). Pourquoi le camping tu dis ? Parce que l'évasion, ça me plaisait bien ... Et si tu veux tout savoir, je loge dans un bungalow (évidemment) et je m'y sens bien. Sinon à part ça, mon fruit préféré c'est Raymond de la passion, je pense, la classe, je sais.

Ah je t'ai pas dis ? Tu vas rire. Alors tu vois, mes potes disent que je suis charmeur, drôle et attentif mais bon.. parfois ça leur arrive de m'dire que je suis trop sérieux et de me remettre à l'ordre. Ma mère j't'en parle pas, elle fait des éloges de moi partout,elle répète souvent que j'suis parfait mais parfois elle dit que je suis trop désorganisé et pas assez prudent, ouais, on a tous nos défauts. Y a mes exs aussi, qui sont plutôt drôles. On m'a souvent dit que j'étais bon au pieux, mais que, gros défaut, j'étais aussi inattentif et le plus gros connard qui n'ait jamais existé, ouais, c'est pas des exs pour rien.

Si je devais choisir une chanson d'été, rien qu'une seule, ce serait Freaking Out the Neighborhood - Mac DeMarco. Et pour finir, sachez que je dois ma photo à Feu Ardent et l'icon à Feu Ardent.
Je m'appelle Theodore, en vrai, mais mes amis m'appellent Ted. Ma copine, elle, elle m'appelle Teddy. Ouais, c'est horrible, je sais, mais bon, elle est dans son truc alors on ne va pas la perturber pour si peu. ◭ Ici, par contre, je m'appelle Byron. C'est plus simple, plus intriguant et, surtout, ça me permet de ne pas être moi, l'espace de quelques semaines. ◭ Dans la vie, je travaille au département des ressources humaines d'une multinationale se spécialisant dans le développement technologique ◭ Cela fait huit mois que je suis avec ma copine, et pourtant, je ne l'emmène toujours pas avec moi en vacances. ◭ Ça, c'est uniquement parce que c'est difficile de se vendre aux autres belles filles lorsqu'on en a une autre de pendue au bras. ◭ Non, sérieux, c'est le pire plan drague qui puisse exister, quoi : "Salut, je m'appelle Ted et la belle demoiselle, là bas, j'emménage avec elle à la rentrée. Et sinon, ça te tente qu'on se paie une chambre d'hôtel, là, tout de suite ?" Ouais, non, sérieusement, je préfère ne même pas essayer. Donc non, ma copine elle reste chez elle et c'est tant mieux pour tout le monde. ◭ Je suis un mauvais petit-ami, si ce n'était pas explicite, jusqu'à présent. ◭ Par contre, je suis un excellent ami. Ça, je m'y tiens et je refuse d'accepter que quelqu'un pourrait en penser autrement, tout simplement parce que mes potes savent exactement que je suis capable de faire énormément de choses pour les aider. ◭ Mon plus grand rêve est de faire partie d'un plan à trois avec deux filles folles dingues de moi. Je me demande si ça va bientôt m'arriver ou si je vais encore devoir attendre un peu. ◭ Je sais faire du surf, au fait. Je fais beaucoup de sport, de manière générale, de toutes façons : il faut bien entretenir ce corps dont je ne suis que trop fier ! ◭ Mes parents sont toujours mariés bien que mon père n'a jamais été capable d'être fidèle à ma mère. Je crois que j'avais sept ans la première fois qu'il a disparu, une semaine entière, chez une de ses nouvelles conquêtes. ◭ J'adore les animaux, notamment mon beagle, Trask. Je l'ai emmené avec moi afin de pouvoir passer un peu plus de temps avec lui, étant donné que ce n'est pas tous les jours que je peux me réveiller plus tard sans avoir à aller au travail dans la demi-heure. ◭ J'adore séduire et plaire. Je crois que je ne me sens jamais aussi vivant que lorsque je me vois à travers les yeux d'une fille qui vient de me rencontrer et est persuadée que je suis l'homme parfait. ◭ Un jour, j'aimerais bien me marier, avoir des enfants. ◭ Ce jour n'est pas aujourd'hui, cela dit. ◭

toi à la plage c'est.. ☐ camp nudiste, tous à poil ✔ un petit maillot, t'es sexy ☐ paréo, se montrer mais pas trop ☐ short, t-shirt, t'es pudique ☐ t'aimes pas la plage
en soirée, t'es plutôt.. ☐ plante verte, dans son coin à observer ☐ limonade, deux danses et tu rentre ✔ tu bois, tu t'éclates, mais tu contrôles ☐ tu te torches, t'es celui qu'on retrouve à quatre pattes sur le bar ☐ t'es Sam, celui qui boit pas mais qui conduit
Les douches communes, d'après toi.. ☐ on fait avec, pas le choix ☐ c'est génial, t'as enfin un vrai public quand tu chantes ☐ c'est affreux, tu détestes ça ✔ c'est sympa, juste le temps des vacances, vraiment
Les potes.. ☐ moins j'en ai, mieux j'me porte ☐ comment j'ferais sans eux ? ✔ toujours là les uns pour les autres, c'est ma famille ☐ des délires, des rires, des soirées, des potes quoi ☐ là quand j'ai besoin d'eux, ça m'va
Rire c'est.. ☐ la vie, pas une journée sans ! ☐ rien, c'est nul ✔ bien quand il faut, pour rien, non ☐ bien ! mais avec mon rire de merde je préfère m'abstenir
l'été, ☐ sera chaud, l'été s'ra beau ✔ c'est les plans drague, la plage et les soirées ☐ je préfère l'hiver ☐ c'est chouette le temps que ça dure
Yo, j'suis Feu Ardent et j'ai 18 ans (enfin) ! J'ai eu envie de m'inscrire parce que demandez à Charlie, il faut toujours demander à Charlie et je sais que ça flatte l'égo des admins (ah bah tu vois, Charlie, je savais bien que j'allais devoir parler de toi à ce moment là ->[ ]). Je suis ici grâce à Century Sex + Bazzart + Elea et si j'avais une suggestion pour le forum, ce serait de faire une religion centrée sur Byron, voilà. Hm, sinon.. sex on the beach.

Theodore Byron Anderson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
avatar
Admin



Messages : 520
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 21
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: theodore byron anderson › dragged out of hell   Ven 4 Juil - 4:07

Vacances. Huit lettres. Trois syllabes. Une sensation : l'euphorie.

Cela fait une éternité que je les attends, mes vacances. Cela fait un bail que je travaille d’arrachepied, jour et nuit, sept jours sur sept, afin d'arriver au stade où j'en suis, à présent. Certains me regardent parfois en me disant que je suis complètement malade lorsque je leur fais part de mes horaires de travail incroyablement éprouvants mais ce n'est pas grave car je suis conscient que ceux qui veulent aller loin doivent faire des sacrifices. J'estime en avoir fait suffisamment, d'ailleurs, pour pouvoir vivre en tout confort à l'heure actuelle et je ne pense pas me tromper.

Je me présente. Theodore. Vingt-huit ans, toutes mes dents. Je travaille à Chicago dans une multinationale plutôt branchée technologie - mais ça, c'est la firme. Moi, je travaille au service de gestion du capital humain (autrement dit, aux ressources humaines) en tant que chargé de recrutement. En gros, mon boulot est de m'assurer que tous les postes à pourvoir par l'entreprise sont occupés et que les personnes embauchées pour ces divers métiers sont les plus compétentes dans leurs domaines. Ça se passe assez bien, en ce moment, d'ailleurs. Tellement bien que je pense peut être obtenir un bonus à la fin de l'année. Mais je préfère ne pas trop m'avancer : nous sommes en juillet, les choses peuvent encore changer d'ici là. Voici ma vie.

Cela fait une semaine que je suis en vacances. Peut être même deux, lorsqu'on y réfléchit bien. Il m'en reste encore six devant moi avant de devoir retourner par chez moi ... Et je ne vais pas m'en plaindre, j'estime que c'est plus qu'assez.

Il me fallait de l'évasion. Il fallait que je puisse rentrer ailleurs que dans mon appartement parfaitement meublé assez grand pour loger convenablement une famille nombreuse (et pourtant, ne logeant que moi). Il fallait que je puisse me réveiller à l'heure que mon corps le souhaitait sans me soucier du travail. Que je puisse également rester longtemps éveillé, sans tomber de sommeil le soir. Que je puisse lire, rire, nager, m'amuser. Il fallait que je m'endorme seul, et que je me réveille, également, seul, sans sentir le souffle familier de sa respiration contre ma nuque ni entendre ses doux gémissements lorsque le soleil se levait le matin. Il me fallait de l'évasion, oui ... Et c'est donc pour cela que je suis parti loin.

Et me voilà ici. Je reste dans mon coin, assez souvent. Je me promène seul, je découvre la ville et je me baigne même lorsque l'envie me prend. Je n'emmène pratiquement jamais ma montre avec moi quand je sors, et si je continue à bien m'habiller, à soigneusement me raser et à me parfumer, c'est uniquement afin de pouvoir taper dans l'oeil des belles demoiselles qui attirent mon regard et éveillent mon sens de virilité.

En l'occurrence, l'une d'entre elles a déjà su attiser ma curiosité. Elle s'appelle Charlotte, et je ne lui ai parlé que trois ou quatre fois. Brièvement. Pourtant, cela avait suffi pour qu'elle me laisse une impression favorable. Il s'agissait probablement d'une vibration dans l'intonation de sa voix ou de l'expression dégagée par ses yeux lorsqu'elle se mettait à rire, ou même à sourire. En tous les cas, dès que je l'ai vue pour la première fois ... Je me suis promis que je parviendrai à la séduire, coûte que coûte.

C'est probablement pour cela sa tente est à présent inhabitable dans tous les sens du terme. Ils ne s'étaient pas foutus de ma gueule, ces gamins, l'air de rien. Dire que cela ne m'avait couté qu'une vingtaine de dollars - en d'autres mots, un excellent investissement. Il doit être vingt-heures, environ. Assez tôt encore pour que je puisse arriver, tel un héros, sans attirer des soupçons quant au fait que je me promène à une heure pareille ... Mais également, assez tard pour qu'elle commence à s'inquiéter. Je connais les femmes. À l'heure actuelle, elle doit probablement être en train de paniquer à l'idée de n'avoir nulle part où dormir. Les connaissant, celle-ci doit également être en train d'envisager de passer la nuit dans sa voiture et c'est réconforté par cette idée que je me décide à marcher vers elle, une heure après l'arrivée de "l'incident".

- Je ne crois pas qu'il soit possible de bronzer la nuit, mais je me trompe peut être. Je déclare alors d'un ton enjoué avant de trainer un tabouret non loin de là pour le poser en face d'elle. Je me demande si elle avait remarqué mon arrivée ou si ce n'est que maintenant qu'elle se rend compte que je suis ici. On verra bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
 

theodore byron anderson › dragged out of hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Theodore Dreiser (1871-1945)
» Alexis dans Pretty Little Liars [Byron Montgomery] [MAJ : Remplacé pour le rôle]
» Les 3 mousquetaires de Paul Anderson
» One piece 540-Lv6 Infinite hell
» [JEU] WELCOME TO HELL : On va casser du zombi! ATTENTION âmes sensibles s'abstenir [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
They Coined It :: Don't Try To Run Away From The Flood :: Banque de persos RP de Feu Ardent-