LOGO

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 DANTE + +la finesse en dents de scie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin



Messages : 544
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 22
Localisation : Sur le forum, en train de moderer vos paves de textes!

Feuille de Superheros/Supervillain - Mutant
Sexe: Masculin
Jauge de vie du Superheros/Supervillain - Mutant:
0/0  (0/0)

MessageSujet: DANTE + +la finesse en dents de scie   Dim 9 Sep - 21:35

Dante Baldassarefeat. ferran calderon
vnglrs - dans la vingtaine
( Ton personnage est...? ) Scenario de @Sam Kavanagh
( Comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) bazz' la base
( Pourquoi avoir choisi de t'inscrire ? ) Votre réputation vous précède, trop des kings/queens  Cool  
( Quelles sont tes disponibilités ? ) Je viens quand je le peux mais mon temps libre est assez vaste ces jours-ci.
( Si tu devais définir ton style, quel genre de joueur es-tu ? ) Sur les bancs des remplaçants, ma constance fait ma force.  CUTE
( C'est quoi ton dinosaure préféré ? ) Robert De Niro, parce que cette bouille quoi
( Un dernier petit mot ? ) On ne dit pas "mot" mais "petit mot", voyons. (Je vous aime déjà.  I love you Surtout Maël)
Carte d'identité
Âge et date de naissance : 15 octobre, 33 ans et des rêves
non-concrétisés s'effaçant peu à peu au fil des années.
Lieu de naissance : New York, New York.
Origine et nationalité : Né d'une mère italienne appâtée par la promesse d'une vie meilleure et du glamour du American Way of Life, il n'a jamais connu son père, qui, d'après les légendes, aurait été un grand poisson dans l'océan infesté de requins qu'est le show-biz. De sa mère, il n'en a fait qu'une bouchée, et l'on pourrait aisément dire que la madame n'a jamais réellement su s'en remettre. Leur faiblesse est le fléau des Baldassare, et ce qui finit inévitablement par tous les perdre. Malgré tout, son droit du sang et du sol lui confèrent la double-nationalité: et ainsi, le conflit intérieur entre ses rêves et la réalité fut né.
Job ou occupation : Danser encore pour briller toujours, tomber encore pour se relever mieux, tel est le mantra d'un homme si battu par la vie que chaque nouveau coup le heurte avec la douceur d'un baiser. Issu d'une mère ravagée par des la folie des grandeurs, son succès modeste reste une victoire pour sa lignée maudite. L'on dit pourtant qu'il possède ce fameux je-ne-sais-quoi propre aux icônes les plus colossales du show business : il se cache dans l'étincelle au coin de ses yeux et le sourire mutin dissimulé au coin de ses lèvres. Vedette d'une troupe de théâtre, son domaine de prédilection en dit long sur son arrogance (et ses insécurités) : Dante, c'est l'homme qui s'ouvre au monde nuit après nuit, représentation après représentation, perpétuellement mis à nu dans la sincérité de son art, comme pour donner au monde le défi de trouver toutes les failles qui criblent son existence. Un choix risqué qui n'est pas sans mérites, son public n'y voit que du feu. S'il est d'avis que tout ce qui en vaut la peine se doit d'être mérité, il joue un jeu dangereux en mettant constamment en péril les insécurités cachées derrière la façade. Autrefois, il suivait le parcours laissé par sa mère en faisant du ménage pour la compagnie dans laquelle elle s'est retrouvée contrainte de travailler entre ses rares auditions pathétiques. Cela lui semble si lointain à présent, comme s'il s'agissait d'une autre vie et d'un autre lui ... Et si Dante n'est pas prêt à crouler sous l'or, la gloire et les paillettes, il peut au moins se satisfaire de la fierté de pouvoir enfin vivre de son art.
Orientation sexuelle : Une véritable fascination pour les femmes l'anime dès sa plus tendre enfance. Tout psychologue spéculerait qu'il s'agit en réalité là de son Œdipe qui n'aurait jamais réellement trouvé de résolution, et ils n'auraient pas forcément tort. Aussi loin qu'il puisse s'en souvenir, sa mère a toujours été le centre de son univers. Que ce soit lorsqu'elle s'occupait de lui ou lorsque lui s'est inévitablement retrouvé à porter son poids sur ses épaules tremblantes, il n'a jamais eu à s'imaginer une existence sans elle ... Jusqu'à son décès, duquel, profondément ébranlé, il ne s'est jamais réellement remis. La femme, c'est l'idéal. La représentation de la grace, de l'élégance, de l'innocence et de la douceur, de tout ce qui est bon, et juste, et digne d'amour. La femme est sur un piédestal auquel il se refuse l'accès. Pour lui, il n'y a que les hommes. Ce sont les seuls qu'il peut réellement se permettre d'aimer sans avoir peur de les abimer.
Mensurations :
HAUTEUR 1m85
TOUR DE TAILLE 48-38
POINTURE 44,5
Son de sa voix : Le chant de mille anges enrobé dans du vinaigre. Il y a toute la profondeur d'une cascade et la richesse du velours dans sa voix teintée par le charbon nocif d'une vie ravagée par l'échec. Fluide, douce, épaisse et visqueuse, elle graisse les oreilles comme de l'huile dans un moteur et délecte les tympans avec la tendresse d'un macaron à la fleur d'orange, ou d'une berceuse chantée par une maman.
Statut civil : Émotionnellement indisponible, son coeur a toujours appartenu à une seule et même personne. Lorsque ses yeux se sont posés sur Maël la première fois, son coeur s'est immédiatement braqué : il ne lui inspirait aucune confiance. Sauvage comme une louve, il a longuement résisté avant de se laisser apprivoiser. Maintenant, tel un husky perdu, il erre sans son maître, désespéré à l'idée de se prouver qu'il mérite l'amour tout en étant parfaitement conscient que lui-même serait incapable d'aimer en retour. Telle est la malédiction de l'homme au coeur enfermé dans une histoire de dépendance toxique.
Crédits : hoodwink. I love you

Caractère : Évasif, indéfinissable, opportuniste, docile, conciliant, rêveur idéaliste, cynique, brisé comme un disque rayé, femme fatale au destin tragique, têtu, discipliné, résigné, déterminé, romantique, loyal, fidèle et sincère, candide, territorial, patient et téméraire.



je suis un voisin
paisible
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le homewrecker


Raconte ta vie
VERVE

La vague sur laquelle est misée une vie déchirée entre le devoir et l'ambition. Une promesse effectuée auparavant de ne jamais sombrer dans les bras de la pire des maitresses lui a toujours permis de garder pied ferme malgré sa proximité alarmante avec tous les pires déchets de la société. Malgré tout, sa génitrice reste l'épave qu'elle était. Élevé par ses propres principes et sa force de caractère, il ne pourra jamais prétendre à être l'homme parfait.

FANTASQUE

Une réalité que lui-même peine à déchiffrer, le voilà à se condamner à suivre le destin que lui a réservé sa mère. Est-ce de l'orgueil ? De l'arrogance ? Un désir tragique de sauver celle qui, pour lui, a tout sacrifié ? Des analyses approfondies pourraient être rédigées des années durant sans pour autant qu'une conclusion définitive n'en soit tirée. Tout ce qui importe, c'est que son heure de gloire, il la cherche dans la richesse de son talent et non de ses attributs. Faire frémir et vibrer des coeurs est sa façon de compenser pour l'indolence qu'il ressent au plus profond de lui même, dont la saveur fade ternit tous les frissons de son existence. Désabusé par son passé, il demeure, stoïque, engourdi jusqu'à la moelle face au futur.

EXISTENTIALISME

Qui être, qui devenir, quelle est son essence ? Des questions, posées à la pelle, à longueur de journée, à travers la nuit, pour chercher un sens à sa réalité sans pour autant en trouver. Affligé par un cerveau doté de réflexion, sa voix intérieure est son fléau, le bourreau de ses actions et le nid de toutes ses insécurités. Il s'agit de la voix intérieure qui hurle "ne fais pas ça" avant chaque décision, bonne ou mauvaise, celle qui l'angoisse et qui l'opprime au moindre basculement de son quotidien routinier.

EXTRAVAGANCE

Plus grand que la vie elle-même, sa personnalité en impose par sa retenue. Impassible et évasif, impossible de savoir ce qu'il se cache derrière ces iris aussi piquantes que profondes, aussi brûlantes que salvatrices. Son regard contient dix mille secrets chuchotés dans des langues que personne n'a jamais su décoder. Un brin de narcissisme, un brin d'altruisme, les douces contradictions de l'ambivalence caractérisent l'équilibre de son identité.

ÉQUILIBRE

Le yin et le yang. Le soleil et la lune. Le jour et la nuit. Le bien et le mal. L'existence n'est que l'harmonie entre ces pôles inversés. Dante n'est que l'harmonie entre ses extrémités. Tantôt froid, tantôt chaleureux, un regard de glace, un sourire ensoleillé, il est aussi indéchiffrable qu'il est insaisissable. Quiconque croit le connaître se trompe amèrement, et ceux qui le comprendront s'en délecteront inévitablement. L'obsession que lui voue Samaël n'est que le fruit de son ambivalence : le fait de ne jamais savoir ce qu'il se passe dans son crâne lui donne l'ambition de réussir à le décoder, jour après jour, mystère après mystère ... Une lutte sans fin où tout échec n'est que partie remise.

SOPHISTICATION

Après avoir vu l'épave échouée qu'est devenue sa mère, une chose était sûre et certaine : ce ne serait jamais lui. Il ne se ridiculiserait jamais, ne se rabaisserait jamais au statut de loque et ne se dégraderait certainement jamais au point de tenter d'user de ses charmes pour avancer dans le milieu. Dante, c'est un gentleman, un véritable. Le respect des autres (en particulier des femmes) est une valeur qui lui a été férocement inculquée et qu'il ne compte pas mettre de côté, que ce soit pour avancer sa carrière ou sa vie personnelle.

AUTHENTICITÉ

Malgré ses côtés plus opportuniste, Dante n'en reste pas moins un homme authentique. En harmonie complète avec ses instincts les plus primitifs, il sent au plus profond de ses entrailles si une décision est bonne ou mauvaise, et préfère se fier à ses pressentiments qu'aux conventions que cherche à lui imposer la société. Malgré tout, il lui arrive parfois de faire de mauvais choix, lorsque sa raison et son coeur ne s'alignent pas à la perfection. C'est à un de ces croisements que Samaël est entré dans sa vie, lorsque son coeur s'est mis à résonner alors que son cerveau lui disait de prendre la fuite. Son côté opportuniste est ce qui a fait pencher la balance en la faveur de l'homme auto-destructeur, l'italien ayant vu en lui tout le glamour et la notoriété à laquelle il aspirait. Maël représente à la fois tout ce qu'il désire être et tout ce qu'il méprise, une douce contradiction qui justifie la fascination destructrice qu'il lui réserve.

CALCULATRICE

Il ne s'agit pas là de l'appareil, mais de la cervelle qui informe tous ses choix. Dante a l'âme calculatrice. Derrière ses airs de stoïque silencieux et impassible se cache un véritable maelstrom d'idées qui mesurent systématiquement le pour et le contre derrière chaque décision. S'il y a bien une chose qu'il sait faire, c'est réfléchir avant d'agir, et ceci explique pourquoi il ne revient que rarement sur ses décisions.

L'ENFANT OUBLIÉ

Tout le monde oublie l'enfant qu'il était autrefois, lui compris. Malgré tout, les spectres de son passé restent bien présents sous la surface et le hantent de façons insoupçonnée. La relation malsaine qu'il entretenait avec sa mère est à l'origine de nombreuses de ses défaillances, et s'il est le premier à assumer les dommages qu'elle aurait pu occasionner sur la personnage, l'impact qu'elle a su avoir sur lui reste complètement hors de sa portée. Il reste inconscient des complexes qui criblent son âme jour après jour, bercé dans la naïveté de l'innocence de sa jeunesse.

L'AMOUR AVEC UNE GRANDE Q

Lorsqu'il l'a finalement avoué, il ne mentait pas. Je t'aime. Deux mots, si timides, et pourtant, si courageux. Il ne les avait jamais prononcés auparavant et n'a jamais su les prononcer depuis. C'est lui qu'il aimait. C'est avec lui qu'il s'imaginait évoluer, c'est à ses côtés qu'il voulait mourir. Pourtant, une vérité plus profonde que toutes ses lubies inconscientes restait impossible à nier : un avenir avec lui serait impossible, et signe d'une destruction mutuelle et irréversible. Il ne pouvait plus supporter les excès de colère, la volatilité de ses ardeurs, la promiscuité de son métier et les dangers de son addiction. Au départ persuadé qu'il serait en mesure de le sauver, lorsque Dante a compris que Maël était au delà de tout salut, il n'avait plus d'autre choix que de lui tourner le dos. S'il se sent lâche d'avoir abandonné l'homme de sa vie au moment où il avait le plus besoin de lui, le cadavre gisant de sa mère a suffi à le convaincre qu'il n'aurait pas la force de revivre cela une deuxième fois. Pourtant, il reste là, dans les parages. Tentant de se reconstruire une vie dans les ruines de celle à laquelle il a renoncé, tel un fou, voilà qu'il tente en vain de se reconstruire avec les briques oubliées de cet amour qui brûlait autant qu'il guérissait. Il n'a pas besoin de laisser l'eau couler sous les ponts pour savoir qu'il ne se remettra jamais de cette histoire. Maël avait su toucher son essence même, l'empoisonnant avec tout le charbon et le venin de son existence morne et macabre.

( C'est comment, chez toi ? ) décrire son appart, son mode de vie, comment ça se passe avec la famille Petit et étouffant, son appartement n'est pas de ceux dans lesquels l'on pourrait se prélasser une journée entière sans rien faire. Il s'agit avant tout d'un pied à terre, un endroit où loger, où fermer les yeux le temps d'une nuit afin d'oublier le poids de tous ses soucis. Malgré tout, cela ne veut pas dire qu'il est impersonnel ou froid pour autant ... Ou du moins, cela ne veut pas dire que Dante ne s'y est pas installé comme dans un véritable chez lui. Certes, la décoration moderne et stérile peut donner une allure de froideur et de distance, renforcée par les quelques touches de noir et de vert émeraude parsemées par ci et là ... Une demeure à l'image de sa personnalité : élégante dans sa fugacité. ( L'immeuble d'en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) décrire son avis sur les histoires de voisinage Le voisinage ne l'intéresse guère, au contraire. Il connait peu de gens dans son immeuble, et tout aussi peu de gens dans celui d'en face. Tout ce qui lui importe véritablement, c'est les frères Kavanaugh et l'emprise qu'ils ont sur sa vie. L'un son confident, l'autre son pire tourment, il n'a pas su se sauver lorsqu'il en était encore temps. Happé au piège du poison qu'est Samaël, le voilà emprisonné dans sa propre dépendance, une affliction pour laquelle n'existe aucun centre de réhabilitation. Son mécanisme de défense a cherché en vain à le sauver de l'autodestruction en le convainquant d'émigrer à l'immeuble d'en face, bien que cela ne restait en réalité qu'un prétexte pour garder sa proximité avec l'homme qui hante ses nuits tout en cherchant à lui prouver que sa vie n'est que mieux sans lui. Un véritable échec, compte tenu du fait qu'il n'arrive pas à le sortir de ses pensées, malgré tous ses efforts les plus vains. comment s'imagine finir ton personnage ? Dante n'imagine pas son avenir : il le construit. Quoi qu'il obtienne, ce ne sera jamais assez. Issu d'un milieu dans lequel il n'avait jamais rien, la flamme qui anime ses désirs de grandeur ne sera jamais étouffée, il y veille bien.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Si tu devais résumer le personnage en quelques mots ? Un ange aux ailes brisées, une statue de glace qui aime jouer avec le feu, un homme hanté par ses démons. Entièrement défini par sa relation avec sa mère, il recherche à la fois ce qu'elle ne lui a jamais donné tout en se retrouvant à retomber dans tous les pièges de son enfance. Son désir n'est pas celui de gloire, mais celui de réussite. Le succès qu'il recherche, cependant, excèdera toujours celui qu'il obtiendra.


Béton armé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-marvel-rpg.forumactif.com
 

DANTE + +la finesse en dents de scie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 98/05 et dents de scie.
» Dents de scie 2 (Ajouts du 25/01/11)
» Photo de Flacourtiacée : Azara à dents de scie - Azara serrata - Saw-toothed Azara
» Pourquoi les Toits des Usines sont-ils parfois en dents de scie ?
» Finesse Café + Panier porte filtre [réglages KitchenAid]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
They Coined It :: Don't Try To Run Away From The Flood :: Banque de persos RP de Feu Ardent-